• express-online.com
  • Actualites > L’écotaxe va-t-elle favoriser les moins de 3T5 ?
  • L’écotaxe va-t-elle favoriser les moins de 3T5 ?

    Nos confrères de Téléroute via leur magasine flash transport ont publié le 05/09/2013 un article sur l’écotaxe. Ils citent les propos de Madame Mesples, présidente de l’OTRE selon laquelle l’éco-taxe nuirait aux véhicules poids lourds et bénéficierait aux véhicules utilitaires légers .

    Madame Mesples s’étonne également que l’Etat via des organismes publics, soutienne express-online, au motif qu’express-online encouragerait le transport de petit tonnage et aurait par conséquent un impact négatif sur les émissions de CO2.

    Il nous parait nécessaire d’apporter quelques éclaircissements.

    Actualités - L’écotaxe va-t-elle favoriser les moins de 3T5 ?
    Extrait de l’article paru le 05/09/2013 sur le site Flash transport

    (Lire l’article dans son intégralité)

     

    Madame Mesples (présidente de l’OTRE) indique dans un article publié par le site Flash transport que l’écotaxe favorisera les étrangers et les transports par véhicules de moins de 3,5 tonnes, et qu’en cela elle sera loin d’être aussi écologique qu’elle devait l’être lors de sa genèse (Voir article Flash transport).

    L’augmentation du nombre des VUL venant des pays de l’Est ne date pas d’hier mais du début des années 2010

    L’arrivée en France et en Europe de l’Ouest des véhicules utilitaires légers en provenance d’Europe de l’Est date en effet de plusieurs années, comme peuvent le confirmer tous les expressistes spécialisés dans le transport urgent par véhicules légers. Ils étaient déjà présents alors qu’on ne parlait pas encore de l’écotaxe, écotaxe qui d’ailleurs ne sera appliquée en France qu’à partir de janvier 2014, sauf nouveau report.

    On ne peut donc pas sérieusement lier l’afflux des véhicules légers en provenance des pays d’Europe de l’Est à l’arrivée de l’écotaxe.

    L’arrivée des VUL est essentiellement liée aux écarts du prix des transports intérieurs dans les différents pays de la CEE

    Les conducteurs VUL de certains pays de l’Est de l’Europe sont venus travailler en Europe de l’Ouest car leurs employeurs y ont trouvé des conditions de rémunération de leurs services très supérieures à ce qu’ils pouvaient espérer trouver dans leur pays de départ. Certains transporteurs européens ont même créé des filiales notamment en Pologne pour bénéficier de bas salaires.

    … et les règles du cabotage ne sont pas applicables aux véhicules de moins de 3T5 (*)

    Madame Mesples (présidente de l’OTRE) précise que les véhicules utilitaires légers ont maintenant une bourse de fret dédiée : express-online.com. La présidente de l’OTRE s’étonne que cette bourse de fret ait obtenu le soutien d’organismes publics, au motif qu’elle encouragerait le transport de petit tonnage et aurait par conséquent un impact négatif sur les émissions de CO2.

    Cette méconnaissance du fonctionnement d’express-online et de ses effets sur l’économie du transport et sur l’environnement doit être ici corrigée

    • L’impact de l’arrivée d’express-online sur le transport de petit tonnage (VUL)
      Les véhicules de petit tonnage répondent aux besoins d’approvisionnement en flux tendus des industriels et permettent par ailleurs de réaliser les opérations de transport sur mesure qui ne peuvent être prises en charge par les réseaux de messagerie traditionnels. Le nombre de véhicules de petit tonnage nécessaires à une économie dépend en premier lieu des caractéristiques et de la santé de cette économie. Penser que l’arrivée d’une bourse de fret express dédiée aux véhicules utilitaires légers pourrait porter préjudice aux transporteurs PL en leur ôtant le « pain de la bouche » n’est pas crédible car les 2 catégories de véhicules ne répondent pas aux mêmes besoins et ne sont pas substituables.
    • L’impact de l’arrivée d’express-online sur les émissions de CO2
      Les transporteurs express-online sont généralement mis en relation par le site Express-online avec leurs donneurs d’ordre lorsque leur trajet retour vers leur base coïncide avec une offre de fret express adaptée. L’arrivée d’Express-online ne peut donc que favoriser le taux de rechargement des véhicules utilitaires légers et diminuer dans la même proportion le nombre de ces véhicules sur les routes…
    • L’impact de l’arrivée d’express-online sur les moyens de lutter contre des prix anormalement bas de la part des VUL d’Europe de l’est
      L’immense majorité des clients Express-online sont des opérateurs de transport express français, espagnols, anglais, allemands et italiens. Le concept de « mise en relation » entre les offres de fret urgent et le trajet retour des transporteurs vers leur zone de départ leur permet de proposer des prix retour attractifs en préservant leur compétitivité. Les clients express-online ont ainsi un moyen de répondre à coût réduit en terme de pénibilité de travail à la pression tarifaire des transporteurs des pays de l’est.

     

    Les bourses de fret et de transport express

    Le développement de notre économie et de notre industrie, allié à l’harmonisation sociale et fiscale Européenne et à une lutte efficace contre les entreprises de transport VL ou PL qui ne respectent pas les règles, seront les meilleurs garants du développement conjoint des entreprises de transport VL et des entreprises de transport PL.

     

    Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à nous suivre sur notre compte Google +